Les temples bouddhistes en Chine

Le Bouddhisme est profondément ancré dans l’histoire de la Chine, car il a été introduit dans le pays dès le début du premier siècle après J.-C. Il s’est ensuite développé pour devenir un des principaux courants de pensée du peuple chinois. Ce profond attachement entre le Bouddhisme et la Chine se ressent notamment dans la présence de monuments dédiés à cette pratique qui vise l’Éveil et qui prône le rejet des sources de souffrance issues de ce monde.

le-temple-shaolin-situé-sur-le-mont-song-dans-la-province-du-henan

Le temple Shaolin situé sur le Mont Song dans la province du Henan

Le monastère Shaolin

Les principaux courants de Bouddhisme comme le vajrayana ou encore le mahayana sont présents en Chine. Chaque courant possède ainsi ses temples et ses lieux de retraite. Cependant, le temple bouddhiste situé en Chine le plus connu reste sûrement le temple Shaolin ou le monastère des moines Shaolin. Souvent référencé dans la culture commune, ce temple constitue un véritable trésor national et mondial.

La particularité de ce temple réside dans l’utilisation des arts martiaux pour atteindre l’Éveil et renier les souffrances de ce monde. Fondé au milieu du VIIè siècle, le monastère des moines Shaolin reste un lieu de pèlerinage où les Bouddhistes du monde essaient de se rendre au moins une fois pour découvrir l’histoire de ce temple ainsi que l’histoire du Bouddhisme Chan en Chine.

le-temple-du-bouddha-de-jade-situé-à-shanghai

Le temple du Bouddha de Jade situé à Shanghai

Le temple du Bouddha de Jade

Parmi les temples bouddhistes situés en Chine les plus connus, on retrouve également le temple qui abrite les deux statues de Bouddha qui le symbolisent au moment de sa mort. Ce temple est connu sous le nom du temple du Bouddha de jade, bien qu’il en abrite deux. En réalité, le nom se concentre sur la statue de Bouddha assis et qui symbolise l’Éveil. Quant à l’autre statue, elle est couchée, symbolisant la mort du Bouddha.

L’interprétation du schéma offert par l’association des deux statues Bouddha peut s’effectuer dans les deux sens. Le premier étant la mort du Bouddha, passant ainsi de la position assise à celle couchée. L’autre représente l’Éveil, faisant alors passer la statue couchée dans une position assise, la posture de la méditation et dans laquelle le Bouddha a atteint l’Éveil. En tout cas, ce temple reste un lieu idéal pour méditer et se ressourcer devant la bienveillance de Bouddha.

le-temple-du-cheval-blanc-situé-dans-la-ville-de-luoyang

Le temple du cheval blanc situé dans la ville de Luoyang

Le temple du cheval blanc

Ce temple bouddhiste possède sûrement l’histoire la plus marquante, car elle est construite sur un symbolisme fort. L’histoire du temple veut en effet que le cheval qui a porté les premiers Soutras se soit arrêté sur le site du temple. D’ailleurs, dans la cour du temple, on retrouve une statue représentant le cheval qui a porté les Soutras. Vaste, perdu dans la nature, ce temple mérite pleinement son statut de patrimoine protégé. Pour un Bouddhiste, ce temple reste un lieu qui raconte l’histoire du Bouddhisme en Chine.

Sujets: monastère chine
Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *