Temples bouddhistes en Thaïlande

Le Bouddhisme a connu ses premières expansions en Asie notamment au Japon, en Chine, en Inde et en Thaïlande. Dans ces pays, de nombreux temples et centres bouddhistes témoignent de l’ancrage profond du Bouddhisme dans l’histoire.

Temple Bouddhiste Thaïlande

Temple bouddhiste en Thaïlande

Dans cet article, découvrez les temples bouddhistes en Thaïlande. Dans ce pays, le Bouddhisme possède une place particulière, en témoigne l’existence du Bouddhisme Thaïlandais, un courant bouddhique qui figure parmi les plus connus. D’ailleurs, la plupart des temples bouddhistes en Thaïlande pratiquent le Bouddhisme Thaïlandais.

Les temples bouddhistes thaïlandais

En Thaïlande, les temples bouddhistes possèdent des règles bien établies reliées au Code pénal. Le non-respect d’une de ces règles peut être sanctionné par une amende. Parmi les règles à respecter dans les temples bouddhistes en Thaïlande, il faut par exemple ôter ses chaussures et s’assoir à genoux lors des méditations. Il est également interdit aux femmes de s’adresser directement aux moines.

Les temples bouddhistes thaïlandais possèdent également des règles d’architecture auxquelles, ils répondent tous. Un temple bouddhiste thaïlandais doit par exemple se diviser en trois parties à savoir le sala, le vihara et le bot. Le sala constitue la cour du temple et il mène vers le vihara qui est la salle où les moines suivent leur enseignement. Le bot, lui, constitue le sanctuaire principal dans lequel se pratiquent les cérémonies bouddhistes.

Les temples bouddhistes thaïlandais proposent diverses activités aux bouddhistes étrangers comme des retraites spirituelles ou des séances de chatting qui consistent à chanter les enseignements de Bouddha. Cependant, avant de pouvoir suivre ces enseignements, il est impératif de contacter le temple par l’intermédiaire d’une lettre afin de les prévenir de votre arrivée.

temple-bouddhiste-thaïlandais-Benchama-Bophit

Temple bouddhiste thaïlandais Benchama-Bophit

Le temple bouddhiste thaïlandais Benchama Bophit

Ce temple se situe à Bangkok et il s’agit d’un des temples bouddhistes thaïlandais les plus récents, car il a été bâti en 1899. Ce temple bouddhiste de Thaïlande possède une histoire particulière, car il a été construit sur le site d’un ancien sanctuaire bouddhiste qui a été démoli.

Son trait caractéristique le plus connu reste la statue située dans le sanctuaire principal du temple, ou le bot. Cette statue représente le Pha Bouddha Chinaraj et il contient les cendres du roi Rama V, à l’origine de la construction du temple bouddhiste thaïlandais. Ce temple bouddhiste situé en Thaïlande possède également une panoplie de 53 statues du Bouddha original.

temple-bouddhiste-thaïlandais-de-Pho

Temple bouddhiste thaïlandais de Pho

Le temple bouddhiste thaïlandais de Pho

Ce temple bouddhiste thaïlandais est connu sous le nom de temple du Bouddha couché. Le temple abrite en effet une statue de 45 mètres de long représentant Bouddha sur son lit de mort.

Cependant, cette statue ne constitue pas la seule richesse du temple bouddhiste thaïlandais, car il est également connu pour être le lieu de naissance du massage thaï.

Le temple possède même une école de massage ainsi qu’un centre de médecine traditionnelle situé sur ses 8 hectares de superficie. Situé à l’est du palais Royal, le temple bouddhiste thaïlandais de Pho constitue un des sites bouddhistes les plus connus du monde.

A lire aussi

Sujets: image de temple

Les temples bouddhistes en Chine

Le Bouddhisme est profondément ancré dans l’histoire de la Chine, car il a été introduit dans le pays dès le début du premier siècle après J.-C. Il s’est ensuite développé pour devenir un des principaux courants de pensée du peuple chinois. Ce profond attachement entre le Bouddhisme et la Chine se ressent notamment dans la présence de monuments dédiés à cette pratique qui vise l’Éveil et qui prône le rejet des sources de souffrance issues de ce monde.

le-temple-shaolin-situé-sur-le-mont-song-dans-la-province-du-henan

Le temple Shaolin situé sur le Mont Song dans la province du Henan

Le monastère Shaolin

Les principaux courants de Bouddhisme comme le vajrayana ou encore le mahayana sont présents en Chine. Chaque courant possède ainsi ses temples et ses lieux de retraite. Cependant, le temple bouddhiste situé en Chine le plus connu reste sûrement le temple Shaolin ou le monastère des moines Shaolin. Souvent référencé dans la culture commune, ce temple constitue un véritable trésor national et mondial.

La particularité de ce temple réside dans l’utilisation des arts martiaux pour atteindre l’Éveil et renier les souffrances de ce monde. Fondé au milieu du VIIè siècle, le monastère des moines Shaolin reste un lieu de pèlerinage où les Bouddhistes du monde essaient de se rendre au moins une fois pour découvrir l’histoire de ce temple ainsi que l’histoire du Bouddhisme Chan en Chine.

le-temple-du-bouddha-de-jade-situé-à-shanghai

Le temple du Bouddha de Jade situé à Shanghai

Le temple du Bouddha de Jade

Parmi les temples bouddhistes situés en Chine les plus connus, on retrouve également le temple qui abrite les deux statues de Bouddha qui le symbolisent au moment de sa mort. Ce temple est connu sous le nom du temple du Bouddha de jade, bien qu’il en abrite deux. En réalité, le nom se concentre sur la statue de Bouddha assis et qui symbolise l’Éveil. Quant à l’autre statue, elle est couchée, symbolisant la mort du Bouddha.

L’interprétation du schéma offert par l’association des deux statues Bouddha peut s’effectuer dans les deux sens. Le premier étant la mort du Bouddha, passant ainsi de la position assise à celle couchée. L’autre représente l’Éveil, faisant alors passer la statue couchée dans une position assise, la posture de la méditation et dans laquelle le Bouddha a atteint l’Éveil. En tout cas, ce temple reste un lieu idéal pour méditer et se ressourcer devant la bienveillance de Bouddha.

le-temple-du-cheval-blanc-situé-dans-la-ville-de-luoyang

Le temple du cheval blanc situé dans la ville de Luoyang

Le temple du cheval blanc

Ce temple bouddhiste possède sûrement l’histoire la plus marquante, car elle est construite sur un symbolisme fort. L’histoire du temple veut en effet que le cheval qui a porté les premiers Soutras se soit arrêté sur le site du temple. D’ailleurs, dans la cour du temple, on retrouve une statue représentant le cheval qui a porté les Soutras. Vaste, perdu dans la nature, ce temple mérite pleinement son statut de patrimoine protégé. Pour un Bouddhiste, ce temple reste un lieu qui raconte l’histoire du Bouddhisme en Chine.

Les temples Bouddhistes au Japon

Au pays du soleil levant, le Bouddhisme est fortement présent dans l’histoire du pays et cela se traduit à travers l’architecture. D’ailleurs, de nombreux temples bouddhistes se trouvent au Japon et certains parmi eux bénéficient d’une renommée internationale.

Le grand Bouddha de bronze du temple Hotoku-in

Le grand Bouddha de bronze du temple Hotoku-in

Le temple bouddhiste  Hotoku-in

Ce temple bouddhiste est situé dans la région de Kamakura. Cette région appartient à la préfecture de Kanagawa, le centre est du pays. Le temple est connu internationalement comme étant un chef d’œuvre en termes d’architecture suivant le courant bouddhiste. La particularité de ce temple bouddhiste du Japon réside dans la présence du Grand Bouddha dans l’enceinte de l’édifice. Cette statue de bronze haute de 13,35 m représente le Bouddha original dans une position de méditation.

Achevée au cours du 13e siècle, cette statue a été endommagée à de nombreuses reprises suite aux séismes qui touchent fréquemment le Japon. La dernière rénovation du Grand Bouddha date de 1960. Aujourd’hui, le temple Hotoku-in constitue un lieu de pèlerinage pour tous les Bouddhistes du monde. Il serait également possible de s’adonner à une retraite spirituelle dans l’enceinte du temple.

Le temple bouddhiste Enryaku-ji

Le temple bouddhiste Enryaku-ji

Le temple bouddhiste Enryaku-ji

Situé dans les montagnes qui surplombent la ville Kyoto, plus précisément sur le Mont Hiei, ce temple est le centre du Bouddhisme Tendai. Ce temple bouddhiste bénéficie d’une place importante dans le patrimoine du Japon. Il est encore considéré comme un des sites les plus sacrés du pays. Le temple figure également dans le patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce monument se distingue par sa superficie importante. Il est divisé en trois parties à savoir le Todo, le Saido et le Yokawa.

La plus grande statue de Bouddha du Japon

La plus grande statue de Bouddha du Japon

Les temples Horyu-ji et Seiryu-ji

Le temple bouddhiste Horyu-ji est situé à Ikagura et il s’étend sur une superficie importante. Il figure également dans le patrimoine mondial de l’UNESCO et il est considéré comme la plus ancienne construction en bois du monde. Quant à Seiryu-ji, il s’agit d’un petit temple où se situe la plus grande statue de Bouddha au Japon. Cette sculpture mesure 21 m et elle est faite en bronze.

Bien entendu, il existe encore d’autres temples bouddhistes au Japon et certains sont tout aussi impressionnants et importants que ceux que nous vous avons présentés. Nous en parlerons dans un autre article.