Temples bouddhistes à Paris

Bien que le Bouddhisme ne soit pas à proprement parler une religion, les bouddhistes possèdent des temples qui leur servent de lieu d’enseignement. Les temples bouddhistes en France apparurent dès les années soixante. Actuellement, Paris compte près d’une vingtaine de temples où chacun peut s’adonner entièrement à la méditation.

La Pagode de Vincennes

La Pagode de Vincennes (Wikipedia)

Les temples bouddhistes

Comme dans toutes les autres régions du monde, les temples bouddhistes de Paris ont à peu près les mêmes architectures. Généralement, il s’agit de bâtiments réalisés dans un style oriental où les statuts de bouddha prédominent.

Cependant, l’architecture des temples peut varier selon les lieux d’origines des moines bouddhistes qui l’entretiennent. Les plus répandus sont les temples basés sur l’architecture de ceux se trouvant en Inde communément appelés Stupa. Il s’agit des temples bâtis sous la forme d’un dôme.

D’autres temples qui se basent sur l’architecture tibétaine, en forme de bouteilles. D’autres encore sont réalisés selon l’architecture des temples du Sud Est de l’Asie. Enfin, la tour élevée souvent rencontrée en Occident constitue les temples basés sur l’architecture des pagodes coréens, chinois et japonais.

Ces formes sont surtout d’ordre esthétique, et n’influencent en rien ni l’enseignement, ni les pratiques du Bouddhisme.

Les temples et monastères de Paris

Pour ceux qui cherchent des temples bouddhistes à Paris, sachez qu’il en existe un dans presque tous les arrondissements.

Le Centre bouddhiste Triratna sur la rue Condorcet. La communauté Triratna a été fondée par le vénérable Urgyen Sangharakshita en 1967. Ayant vécu en Occident pendant vingt ans, il a fondé cette communauté pour adapter le Bouddhisme au style de vie occidental.

Kagyu-Dzong, de la Route de la Ceinture du Lac Deaumesnil, construit sous la surveillance du moine bouddhiste tibétain Lama Gyourmé. Il est en France depuis 1974 sous les ordres du vénérable moine Kalou Rinpoché et le 16e Karmapa.

Sur le même axe se trouve la pagode du bois de Vincennes, situé dans l’un des vestiges de l’exposition coloniale de 1931. C’est aussi le siège de l’Institut International Bouddhique, fondé par Jean Sainteny.

Ces quelques sites sont réputés pour leurs enseignements. Pour tout pratiquant du Bouddhisme ou pour ceux qui veulent s’adonner à la méditation, ces temples bouddhistes de Paris sont d’excellents endroits pour la pratique.

À lire aussi au sujet des centres en France :

Les commentaires sont clos.