Etre bouddhiste en France

Le Bouddhisme a réellement pénétré en France vers les années 1960, quand un grand nombre de moines tibétains se sont enfuis du Tibet lors de son annexion par la Chine. Depuis, le Bouddhisme français s’est développé, petit à petit, en accroissant de plus en plus son influence sur le territoire.

Le Bouddhisme en France

Dagpo Rimpotché

L’arrivée du Bouddhisme en France

En 1960, le vénérable moine Dagpo Rimpotché est invité par la France pour mener des recherches sur la civilisation tibétaine. Personnalité importante de la congrégation bouddhiste tibétaine, il a emmené sa pensée et sa pratique avec lui.

Centres et temples bouddhistes en France

C’est ainsi que le temple bouddhiste français Ganden Ling, du courant Kagyupa, a ouvert ses portes à Veneux-les-Sablons en 1978. Mais avant cette date, d’autres écoles se sont déjà implantées sur le sol français, tel que le centre Ngor Evam Phendé Ling, fondé par le moine bouddhiste tibétain Phéndé Rimpotché en 1974, en Normandie.

Il existe aussi sur le territoire des écoles suivant des courants autres que les écoles tibétaines, tels que les temples Zen Sotho d’origine japonaise, ou les temples d’école Mahâyâna venant du Vietnam.

Les écoles bouddhistes en France

Il existe autant d’écoles bouddhistes en France que de lieux d’implantation du Bouddhisme en Asie. Cependant, les plus courantes sont les écoles Zen Sotho du courant japonais, implantées par le moine bouddhiste Taisen Deshimaru. Ces écoles se démarquent surtout à cause de l’importance de la méditation, principale activité du bouddhiste de ces écoles. Le Zen Soto accorde davantage d’importance aux pratiques du Zazen, les positions de méditations, qu’au Koan, la lecture des textes bouddhiques.

Parmi les écoles bouddhistes en France figurent aussi les écoles de la tradition Kagyu ou kagyupa d’origine tibétaine. Ces dernières se basent sur des techniques de yoga pour la méditation, en partant principalement du principe des six yogas de Naropa.

Il existe encore d’autres écoles de Bouddhisme en France qui se démarquent des autres d’une manière ou d’une autre. Cependant, si les pratiques diffèrent, l’éveil au Nirvana demeure leur principal point commun.

Les boutiques bouddhistes

Aussi inattendu que cela paraisse, nous devons aussi parler des magasins sur le thème du Bouddhisme qui sont apparus, de même qu’il existe des boutiques ou des librairies – les deux se rejoignant le plus souvent – dans les autre religions. Ainsi vous sans difficulté une boutique bouddhiste à Paris par exemple. Ca n’est pas contradictoire et d’ailleurs le Bouddha, dans les écrits, n’a jamais diabolisé le commerce et l’argent. Chacun dans son cheminement personnel pourra donc trouver un ouvrage ou marquer sa pensée ou son choix par des objets bouddhiques.

A consulter également sur Bouddhiste.net :

Les commentaires sont clos.