Différences et similitudes entre Bouddhisme et Hindouisme

Le Bouddhisme et l’Hindouisme sont des religions issues de l’Inde. Aux premiers abords, elles présentent de nombreuses similitudes, au point de les confondre. Cependant, il faut savoir que le Bouddhisme est une remise en question de l’Hindouisme, et dans la mise en place des fondements du Bouddhisme, le Bouddha historique s’est beaucoup inspiré des préceptes de l’Hindouisme.

HindouismeL’histoire du Bouddhisme et de l’Hindouisme

Historiquement parlant, l’Hindouisme est une des plus vieilles religions au monde. Ses origines écrites remontent au-delà du 15e siècle avant Jésus-Christ, mais ses origines profondes remonteraient jusqu’à l’âge de bronze (1800 av. J-C).

L’Hindouisme est très répandu en Asie. Cependant, l’Hindouisme ne possède pas de prophète ou de personnage clé qui aurait contribué à son expansion. Il s’agit d’une religion qui s’est essentiellement répandue par le bouche-à-oreille.

Pour le cas du Bouddhisme, il est apparu pour la première fois dans le courant du Ve siècle avant Jésus-Christ avec l’éveil du Bouddha. Ensuite, il s’est répandu peu à peu avec les efforts des premières communautés bouddhistes.

Contrairement à l’Hindouisme, le Bouddhisme connaît une très forte expansion en partant de l’Inde, son berceau, vers la Chine, le Japon, quelques pays de l’Asie centrale, et même en Afghanistan. Maintenant, les temples bouddhistes sont de plus en plus nombreux à ouvrir leur porte en Occident.

Malgré cela, le Bouddhisme reste une religion mineure dans son berceau, qui est principalement Hindouiste. Par contre, il rencontre une forte appréciation dans les pays voisins de l’Inde pour son aspect accessible : il accorde plus d’importance au fonctionnement de ce monde qu’à sa création. À cela s’ajoute la renommée du 14e Dalaï-lama Tenzin Gyatso, une figure admirée et respectée par les humanitaires, et détenteur du Prix Nobel de la Paix pour ses actions visant à résoudre le conflit sino-tibétain pacifiquement.

La première différence entre le Bouddhisme et l’Hindouisme réside donc dans leur place au niveau de leur société d’origine. L’Hindouisme se pratique davantage en Inde tandis que le Bouddhisme connait le succès ailleurs. Le Bouddhisme bénéficie également de personnage clé tandis que dans l’Hindouisme, il n’existe pas réellement de grands noms qui ont marqué les esprits.

Les divinités du Bouddhisme et de l’Hindouisme

La plus grande différence entre le Bouddhisme et l’Hindouisme figure dans l’importance que ces deux religions accordent aux divinités. L’Hindouisme possède trois divinités à savoir Brahma, le créateur, Vishnou le protecteur et Shiva la destructrice. À eux trois, ils forment le « Trimurti » qui représente le chemin de la vie. Ils sont vénérés, admirés et aimés les hindous. Cependant, des textes anciens font état de nombreux autres dieux hindous notamment Ganesh, le dieu de la réussite, mais ces trois dieux constituent les principaux.

Pour le cas du Bouddhisme, l’existence des dieux est une réalité. Cependant, ces divinités sont aussi prisonnières de la réincarnation, et du Karma. Ainsi, les préceptes de Bouddha stipulent que la connaissance de ces divinités importe moins que la connaissance du Bouddha, qui est considéré comme l’entité suprême et parfaite.

Une autre différence marquante entre les deux religions est la recherche du Nirvana pour les bouddhistes et le Moksha pour les hindouistes. Le Bouddhisme, comme l’Hindouisme croit au principe de la réincarnation, où chaque être vivant possède une âme qui se réincarne au gré du Karma, la somme des actions positives et négatives dans les vies antérieures. Tous les deux visent comme idéal la libération de cette chaîne de réincarnation.

Cependant, pour le Bouddhisme, la libération découle de l’arrêt du kKarma, qu’elle soit bonne ou mauvaise, grâce à la médiation et à la sagesse. Pour l’Hindouisme, par contre, une personne atteint le Moksha soit par la méditation et l’ascèse, la droiture morale, ou la dévotion.

Il existe encore d’autres différences entre Bouddhisme et Hindouisme notamment au niveau de la place de Bouddha dans l’Hindouisme. Il serait en effet un des dix avatars du dieu Vishnou. Nous aborderons ce point dans un autre article.

Pour comprendre le Bouddhisme  :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *